Après des vacances entre amis, une soirée, on aimerait récupérer les photos de chacun. On se donne rendez-vous, on échange des clés USB, en espérant que tout le monde y pense, … Bref, c’est compliqué. On peut aussi faire des dossiers partagés sur dropbox, google drive, ou encore créer des albums Facebook. Oui mais voilà, tout le monde doit avoir un compte, être « amis », et savoir utiliser ces systèmes de partage.

Et puis il y a Picmemore

La homescreen de Picmemore

Promesse de Picmemore

  • Promesse du produit : Partager simplement des images de façon collaborative, sans avoir à créer de compte ni avoir de pré-requis technique quel qu’il soit
  • Cible : toute personne ayant accès à Internet et voulant partager des photos de façon simple
  • Solution existante : aucune de connue proposant une interface simple et sans compte

Découvrez Picmemore »

Les fonctionnalités de picmemore

Gallerie de Picmemore

Les fonctionnalités se veulent faciles d’accès, simples.

  • création d’un album en 1 clic ;
  • accès facile à l’upload de photo : drag’n’drop ou bouton téléchargé ;
  • esthétique de la gallerie photo: une présentation simple mais mettant les images en valeur ;
  • partage simple par liens : 1 lien permettant à qui le possède de charger à son tour des photos, 1 lien en accès « lecture seule » ;
  • télécharger toutes les photos en 1 zip ;
  • le tout de façon « synchronisée »: si une nouvelle photo est ajoutée, elle apparait sur les écrans des personnes regardant le même album.

Fonctionnalité bonus

Livescreen: pour un affichage grand écran
Livescreen: pour un affichage grand écran

Et en bonus, un « livescreen », affichant un diaporama des photos. Si de nouvelles photos sont ajoutées à l’album, elle sont affichées de façon prioritaire. Sur grand écran, on peut donc voir au cours d’une soirée les photos « en live » que les utilisateurs ajoutent !

Et rajout depuis la 1ère mise en ligne: version française/anglaise, automatique (bien que moins bon pour le SEO).

Et bien sûr, adapté pour le mobile

Comme le livescreen se veut être utilisé « sur le moment », donc à priori sur téléphone, la visu mobile n’est pas en reste avec de l’adaptative design et un soint particulier au positionnement des boutons et du contenu.

picmemore-mobile

Sous le capot de Picmemore

Coté tech, c’est mon premier projet basé sur node que je porte en production. PM2, cluster, switch de config aisé, reconnexion automatique à la base de données… Toutes ces choses sur lesquelles j’avais fait l’impasse jusqu’à présent sont incontournables. Et aussi un peu de fabric pour faciliter le déploiement et les mises à jour…

Pour la stack technique donc:

  • du node, avec un base de KoaJS et beaucoup de code à moi;
  • Mongo pour la base de donnée;
  • mes premières sockets pour pusher les nouvelles photos aux personnes connectées sur les mêmes albums;
  • du less, de l’es6 (avec des async await, merci à Christophe)
  • du gulp pour les taches de build ou d’automatisation (génération de code, minification des médias, …)
  • du code partagé entre back et front;
  • du front vite fait avec les outils habituels (less & co).

Et après ?

Il reste plusieurs choses à faire, qui ne modifie pas la mécanique produit actuelle:

  • limiter les albums dans le temps;
  • rendre possible le téléchargement du zip d’un album même si celui-ci a expiré (au moins quelques temps);
  • multilingue (adapté à la cible néophyte);
  • faire un branding de base (icone, favicon, …);
  • plein de petites améliorations (essentiellement dans l’ergonomie).

Voir le site en ligne »